Project Description

VIDEOS

GUIDE RADIANT
Projet 28ème Parallèle

Guide Radiant, 2020
Vidéo, 1 min, boucle.
réalisation : François Ronsiaux / Dorota Kleszcz

LA DESCENTE
Projet UNITED LAND

Vidéo « La descente » – 9mn30s – 2011
réalisation : François Ronsiaux – Son/montage : Dorota Kleszcz
Batteur : Alain B de The Dirge
avec les créations sonores de : Die Waldstatte de Cyrill Schläpfer

PERFORMANCE ZONE

Performance  » Zone  »
Projet multimédia – François Ronsiaux / Dorota Kleszcz – avec les créations sonores de David DF Tavarès – 2006

 » Zone  » est une performance multimédia initiée fin 2006 par François Ronsiaux et Dorota Kleszcz d’une durée approximative d’une heure, Un événement hybride entre le concert, la performance, ou un projet vidéo expérimental,  » Zone  » se veut expérimentation visuelle et sonore dans une trame sensible et conceptuelle à la manière d’un film long métrage.
Les trois artistes détournent des séquences de films, exécutent des actions et créent en live des environnements sonores et visuels à la manière d’un laboratoire d’expérimentation sensoriel. L’image projetée ne vient pas en support visuel complémentaire du son, mais à été développée dans une collaboration croisée et se veut quelques fois figée et cadrée temporellement, d’autres fois jouée en improvisation live. Zone est évolutif tant dans sa forme que dans ses participants mais l’idée directrice et thématique reste la même. La thématique de « zone » tourne autour des psychoses de l’homme dans l’environnement urbain, de la société de l’information, et du développement technologique. Les séquences sonores du live proviennent de différentes sources numériques préenregistrées et calées sur l’image, d’autres sont exécutées en live à partir de laptops, ou de synthétiseurs analogiques et numériques.

La performance Zone a été présentée à :

– International Art Meeting in Katowice Pologne 2007
– Festival international des cultures électroniques  » Mal au pixel  » – Mains d’œuvres Saint-Ouen 2007
– Evénement  » Heaven  » à l’OPA Bastille Paris 11, 2007
–  » V  Wroclaw Industrial Festival  » en Pologne 2006

Extraits vidéo :

Intro
Réalisation :
François Ronsiaux
Durée : 5mn 22s

DayWork in Zone
Réalisation :
François Ronsiaux
Durée : 5mn 56s

Conférence part 1
Réalisation :
Dorota Kleszcz
Durée : 5mn 11s

Conférence part 2
Réalisation :
Dorota Kleszcz
Durée : 8mn 54s

POESIE AUTONOME

« Poésie Autonome » – projet vidéo – Durée variable
Bande sonore : Bernard Szajner

Des milliers de personnes reçoivent tous les jours des messages Internet non identifiés vantant des produits ou des faux sites commerciaux. En m’y intéressant d’un peu plus prés, j’ai découvert des éléments cachés à l’intérieur de ces messages, par exemple un message banal de vente de viagra était en fait rempli d’informations blanc sur blanc, invisibles au premier regard.
J’ai appelé ça « poésie autonome » car il m’a semblé que cette construction était le fruit d’un système automatique indépendant ; la construction des phrases peut sembler anarchiste et certains mots incohérents mais à priori construite de manière symétrique dans les émotions qu’elle transmet.
Il s’agit de mots réels mélangés à des mots transformés ou fusionnés mis à la suite comme dans une phrase interminable mais qui, quelque fois commence d’une manière cohérente comme par exemple :
“The militant group Islamic Jihad on Friday acknowledged it has been in talks with Abbas about a cease-fire and said those talks would continue improbable derail deerstalker clip burley stimulatory andrea thereafter poetry biochemic pass penman godfrey countryside chop elysee annul sentiment guess anarch copenhagen cryptanalytic squawroot pin silverware disjunct boa sightseeing data cruz emission nigh gabble pedantic cargoes crook “
Ce système textuel semble provenir d’une étude comportementale journalière liée aux sentiments, à l’information, à la science, à la vie contemporaine en général et produit un code analysable qui peut comporter quelques fois quelques milliers de mots en un message.
Le film comporte des séquences de textes non transformés classés en 2 actes qui défilent de droite à gauche comme à l’intérieur d’un tuyau de fibre optique diffusant l’information à la vitesse de la lumière.
J’ai voulu exprimer dans ce film grâce à la mise en scène visuelle le sentiment d’hypnose face à la lecture de ces mots bien particulier comme lorsque je m’y suis plongé la première fois.

L’installation :
L’installation Poésie Autonome est constituée de 2 projections symétriques représentants 2 films d’une dizaine de minutes et fonctionnant en synchronisme visuel et sonore. Les deux films projetés sont réalisés avec le système « anaglyphe » dit de relief ; le spectateur dispose de lunettes de vision bichromiques et se retrouve plongé dans un environnement en trois dimensions. Chaque film possède une bande sonore indépendante mais complémentaire, dont l’une directrice est composée par le musicien Bernard Szajner.

Vidéo « Poésie Autonome » – 20mn19s – 2006
Réalisation : François Ronsiaux
Bande sonore : Bernard Szajner

SCAN PROCESS

« Scan Process » – projet vidéo – durée variable

Dispositif de captation et de diffusion visuelle des sentiments.

Le projet Scan Process se déroule en 2 étapes; la première est un dispositif de captation vidéo à l’intérieur d’un sas ou le sujet dois pour une durée non limitée basculer d’un sentiment marquant pour lui même négatif puis positif ou l’inverse.
La deuxième étape est la diffusion de cette captation incluse dans un quadrillage en streaming direct ou montage post-produit selon les possibilités.
Dans le dispositif de diffusion live, 2 vidéoprojecteurs sont placés, dont l’un vise l’écran en arrière scène et l’autre recouvre le public placé devant la scène. Une opération de scanning du public intervient en réalisant un balayage d’une manière continue d’une ligne blanche visuelle et sonore.
Grâce aux quatre hauts parleurs qui sont utilisés en sources indépendantes, on obtient un effet tridimensionnel du son et donc un réalisme par rapport au déplacement de la bande de scan.
Au fur et à mesure du passage de la bande de scan intervient progressivement sur l’écran en fond de scène un mur d’images représentatives des pensées des personnes présentes dans la salle.
Désir, frustration, jalousie, haine sont autant de sentiments retranscrits sur l’écran à travers la visualisation d’images tirées de sources réelles en streaming ou pré montées.

Vidéo « Scan Process » – Durée variable – 2006
Réalisation : François Ronsiaux

INVASION
(They live, we sleep)

 » INVASION (They live, we sleep)  » – Durée : 1’ 07’’

“Invasion (they live we sleep)” provient d’un détournement de séquences du film de John Carpenter  » invasion Los Angeles  » de 1988 ; il fait état d’une société secrète qui exploite d’une manière subliminale la vie des êtres humains.
Mettant l’accent sur la prolifération des messages publicitaires, le projet interpelle sur la manière dont les grandes sociétés rythment notre quotidien et dictent ce qui doit être à nos yeux une existence assouvie.

 » INVASION (They live, we sleep) « – 2006 – Durée : 1’ 07’’

TRAVAUX RECENTS