Project Description

JACOB’S MIRAGE PARK

Jacob’s Mirage Park est une imbrication de morceaux de rêves, la reconstitution d’un nouvel environnement à partir de souvenirs, songes et mémoires de voyages.
La conception de l’inconscient de Carl Gustav Jung, psychologue Suisse, fait qu’il considère les rêves comme des « messagers indispensables qui transmettent les informations de la partie instinctive à la partie rationnelle de l’esprit humain ».
Le rêve est une autoreprésentation, spontanée et symbolique, de la situation actuelle de l’inconscient.
La vision onirique du rêve de Jacob décrivant une échelle entre le ciel et la terre où des êtres y montent et y descendent, pourrait signifier aujourd’hui, non pas que le Ciel et la Terre peuvent communiquer aisément, mais qu’une transmission du rêve vers le conscient permettrait l’accès à des plans supérieurs, et un élargissement de la conscience.
Jacob’s Mirage Park tente, à travers des installations mécanisées constituées d’objets empruntés au réel, de reconstitutions paysagères, de dispositifs sonores ou lumineux, une approche transversale entre des souvenirs de rêves mémorisés à différentes époques et situations vécues.
Dépassant les limites matérielles de représentation, le projet parle à l’imaginaire collectif à travers des archétypes, symboles, des désirs, fantasmes, peurs ou frustrations, inhérents à notre époque mondialisée. Il trouve son inspiration dans le déterminisme psychique de Freud, où le rêve n’est pas le théâtre d’images hallucinatoires dépourvues de sens ; l’idée subit une déformation plus ou moins forte avant de parvenir à la conscience, mais conserve toujours, une certaine « ressemblance » avec ce dont elle est la manifestation.

Jacob's mirage park - tirage C. print sous diasec 7m 60 x 1m - François Ronsiaux

Jacob’s mirage park – tirages C. print sous diasec 7m 60 x 1m – François Ronsiaux

TRAVAUX RECENTS